683-image1-fr1295904967.jpg

Télécharger une vidéo provenant de Youtube

Regarder une vidéo sur YouTube, il n’y a rien de plus simple. Télécharger cette même vidéo, c’est aussi facile.
 
D’accord ou pas d’accord avec le téléchargement illégal, il est possible d’enregistrer sur son disque dur une vidéo provenant de YouTube. C’est d’une incroyable facilité. C’est à peine imaginable. On se demande même comment est-ce possible ?
 
Et bien le tout tient en deux petites lettres : "n" et "t". Il suffit de remplacer le début de l’URL d’une vidéo YouTube "http://www.youtube.com/…" ou "www.youtube.com/…" par "nt", et il n’y a plus qu’à appuyer sur entrée pour obtenir une vidéo au format mp4. L’Url devient alors "ntyoutube.com/…"
 
Selon le site thenextweb.com, cette découverte serait le fruit du hasard. J’y crois à moitié.
 
Allez jeter un œil sur ntyoutube.com, le nom de domaine réservé au nom de Scott Jackson et vous pourrez lire ceci :
"I have no idea what this does. I just typed random characters into TextMate for a little while.
Apparently, if you add “nt” to the start of a YouTube video URL, you’ll get an mp4 version of the video. I don’t know.
I wrote NTYouTube as a companion to my Mac app, NoteTote."
 
Si le gars qui a fait cette découverte est sincère quand il dit qu’il a trouvé ça par hasard, cela montre que le développement informatique réserve toujours des bonnes surprises. Si c’est le contraire, il nous prendrait pas un peu pour des c.. ce Scott Jackson pour nous faire gober ça ?
 
Quand vous êtes sur ntyoutube.com, cliquez sur le I de "I have no idea… " et vous pourrez admirez l’artiste.
 
Pour l’instant ça fonctionne encore, j’ai testé. Mais pour combien de temps encore ? YouTube va sûrement trouver rapidement une parade pour éviter de voir copier ces vidéos.
 

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *