1242-image1-fr1392729500.jpg

Rien à se reprocher rien à cacher

"Si tu n’as rien à cacher, alors on pourrait mettre une caméra dans ta chambre à coucher et dans ta salle de bain, et on publie les images sur internet. Ou alors si tu n’as rien à cacher, on peut prendre ton login et ton mot de passe sur Facebook ou sous Google, les publier et que chacun puisse aller fouiller dedans..."
 

Jérémie Zimmermann et La Parisienne Libérée se lancent dans une chronique mensuelle parlée-chantée sur les dérives de la société de surveillance.
Pour leur premier opus "Rien à cacher", l’ancien porte-parole de la Quadrature du Net et La Parisienne Libérée chantent le règne de l’hyper-surveillance, la récolte de nos données privées par la NSA, Google, Facebook…
 
 
Mais on a tous quelque chose à cacher…
 
 
 
 
Entretien avec Jérémie Zimmermann – la Parisienne Libérée
 
 
 
 
Jérémie Zimmermann interviendra une fois par mois en chanson ou en texte dans le projet Datalove de La Parisienne Libérée sur Médiapart.
 
 
Source : Korben 

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *