1292-image1-fr1407143497.jpg

Rédaction Web : savoir écrire, référencement naturel, risques juridiques

Sur un blog, un site vitrine, un site e-commerce, les réseaux sociaux… la rédaction web est la clé pour attirer les visiteurs et augmenter votre trafic. Mais il ne suffit pas de maîtriser la langue ou l’orthographe, faut-il avoir de bonnes connaissances sur l’univers de la rédaction web. Rédiger des contenus web implique de s’intéresser entre autre aux règles de rédaction adaptée à internet, au référencement naturel, sans oublier le côté juridique.
 
 

Une rédaction adaptée à Internet

 
Internet est un média où l’information se lit et se diffuse rapidement. Les règles d’écriture pour le web ne sont pas les mêmes que pour un support papier.
 
La lecture sur un écran est beaucoup plus pénible pour l’œil que sur un papier imprimé. L’œil, instinctivement, organise en fonction des différences ou des similitudes, ce qu’il perçoit. Pour éviter une fatigue visuelle de l’internaute, l’organisation graphique des contenus web doit améliorer l’efficacité de la lecture.
Pour faciliter la lecture des internautes, quelques règles de mise en forme du texte doivent être en compte :
 
 

La typographie web :

Choisir une typographie pour son côté esthétique n’est pas le plus pertinent pour les contenus. Le choix de la taille et de la police des caractères doit être pensé pour une lecture sur écran.
 
Les polices standard du web sont dédiées pour une lecture web : Times, Helvetica, Arial, Verdana…
 
La taille de la police doit être pertinente en fonction de la hiérarchie de l’information. Exemple : la taille des titres diminue en fonction de leur importance.
 
Le style de la police permet de mettre en avant une information. Exemple, un chapô d’accroche en caractères gras. 
 
 

Le contraste entre la couleur de la police et l’arrière-plan de la page

Difficile de lire un contenu web écrit en jaune sur un fond noir. Le texte scintille et l’internaute abandonne rapidement la lecture. Le meilleur contraste est un contenu écrit en noir ou gris foncé sur un fond blanc ou très clair.
 
 

L’espace blanc dans le web design

Le vide dans une page Web augmente la lisibilité. L’internaute peut se concentrer sur sa lecture plus aisément. Il a cette nette impression que le texte est plus court. Il prend son temps et comprend plus rapidement ce qu’il lit. Le graphisme doit être épuré.
 
 
 
En lire plus sur :
 
 
 
 
 
 

L’importance des contenus web pour le référencement naturel

 
La rédaction web est la clé pour un bon référencement naturel. Google est de plus en plus exigent sur les contenus web. Son objectif primaire est de soumettre des sites de qualité aux internautes avec une information pertinente.
 
L’internaute tape des mots-clés et l’algorithme du moteur de recherche scanne le contenu de millions de sites référencés. Pour extraire la crème du web dans le résultat de ses recherches, Google prend en compte plusieurs paramètres : les balises H des titres, les url, les liens entrants sortant, la pertinence des contenus…
 
 
 
 
 
 
 
 
Une sélection d’articles sur le contenu web vus sur le Blog Studio Vitamine :
 
 
 
 
 
 

Rédaction Web et les risques juridiques à éviter

 
 

La mauvaise expérience des blogueurs

 
Le blog  Cultur’elle : plainte pour dénigrement

 
Récemment, une blogueuse a vécu la mauvaise expérience des contraintes de la liberté d’expression. Sur son blog personnel Cultur’elle, elle a partagé un moment désagréable, voire inoubliable passé dans un restaurant du Cap-Ferret en Gironde dans un billet intitulé  "L’endroit à éviter au Cap-Ferret".
 
Elle a été condamnée le 30 juin 2014 pour dénigrement. Elle a dû verser 1 500 euros "à valoir sur l’indemnisation du préjudice moral et économique subi par le restaurant" et 1 000 euros de frais de justice.
 
L’ironie dans l’histoire est l’effet boomerang. La patronne du restaurant explique le pourquoi de sa plainte : Cet article montait dans les résultats Google et faisait de plus en plus de tort à mon commerce." Seulement suite à la condamnation, l’article de la jeune blogueuse a fait le buzz sur Internet : grand média, réseaux sociaux, commentaires…
 
 
 
 
Le blogueur Bluetouff condamné pour accès frauduleux et vol
 
Le blogueur, Olivier Laurelli, dit Bluetouff, a vécu une tout autre expérience beaucoup plus amère. Il a été condamné à 3 000 euros d’amende par la cour d’appel de Paris. La raison invoquée : "accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données", et "vol".
 
 
Bluetouff était tombé par inadvertance lors d’une recherche sur 7,7 Go de documents de données de santé publique accessibles sur le serveur extranet non sécurisé de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation. Il a donc pu les télécharger. L’Anses a reconnu la faille de sécurité de son serveur et n’a pas souhaité poursuivre. Mais le Parquet a estimé que Bluetouff  savait « que cet extranet était normalement protégé. »
 
> Lire aussi sur les expériences de Korben : Savoir jusqu’où aller trop loin
 
 
 

Sur Internet la liberté d’expression a ses limites

 
Sur les blogs, les sites, les réseaux sociaux… tout ne peut pas s’écrire. L’auteur est responsable de ses contenus, des commentaires… Écrire du contenu web exige donc de connaître les risques juridiques : diffamation, injures, atteintes à la vie privée, droit d’auteur, droit de l’image, plagiat…
 
Quelques sites pour quelques conseils juridiques :
 
 
 
 

Les conditions générales de ventes CGV

 
Pour finir un article instructif sur la rédaction des Conditions Générales de Ventes pour les sites e-commerce :

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *