1180-image1-fr1373971656.jpg

Priorité au logiciel libre dans l’enseignement supérieur

Mardi 9 juillet 2012 , l’Assemblée Nationale vote pour la Priorité au logiciel libre dans l’Enseignement Supérieur malgré les pressions des éditeurs de logiciels propriétaires.

 

Après avoir été rejeté le 4 juin 2013 par les députés dans le cadre de la loi de Refondation de l’École de la République, le projet « Priorité au logiciel libre » est de retour dans la loi sur l’Enseignement supérieur.

 

Les associations du logiciel libre se réjouissent de cette décision.

L’April :

« Le parlement vient d’inscrire pour la première fois dans la loi la priorité au logiciel libre pour un service public… L’April félicite les députés et sénateurs d’avoir reconnu l’importance des logiciels libres car eux seuls permettent de garantir l’égal accès de tous à ce futur service public »

 

Laurent Séguin de l’Aful :

« On peut enfin arrêter ce dossier de 15 ans et mettre notre temps sur ceux plus prospectifs. ».

 

Alexandre Zapolsky, de Linagora se réjouit de :

« La persévérance des députés et des sénateurs ainsi qu’in fine la clairvoyance de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, qui auront permis que la priorité donnée au logiciel libre, dans le projet de loi ESR, franchisse tous les obstacles. »

 

Afdel, Syntec Numérique et L’INRIA avaient adressé le 4 juillet 2013 dernier un courrier à la Ministre de l’Enseignement Supérieur, Geneviève Fioroso, pour essayer de contrer le projet sur la Priorité au logiciel libre.

 

Sources : pro.clubic.compro.01net.com ; zdnet.fr

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *