946-image1-fr1327266946.jpg

Pig chase : les cochons aussi jouent à des jeux vidéos

Une très sérieuse étude réalisée par des chercheurs des Pays-Bas indique que les cochons et les humains peuvent jouer ensemble à un jeu vidéo.
 
Ce projet veut montrer qu’il existe des relations complexes liées au jeu avec les animaux domestiqués comme les cochons. Il met en évidence que des animaux aiment jouer. Ils stressent moins, sont moins agressifs. Le jeu améliorerait leur bien-être.
 
Cela pourrait avoir des implications dans le monde de l’élevage industriel. De plus en plus, les normes européennes s’attachent au bien-être des animaux et des changements de mode d’élevage sont progressivement mis en place. Pourquoi pas de nouvelles normes pour installer des jeux vidéos dans les bâtiments d’élevage ?
 
Le jeu "Pig Chase" est encore en phase de test. Les cochons ont à leur disposition un grand écran tactile. De l’autre côté, un homme s’amuse à déplacer une boule lumineuse. Lorsque le cochon repère la boule, il la touche avec son groin et cela provoque des étincelles. Mais lorsque la boule arrive dans un triangle et que le cochon l’a accompagnée avec son nez, cela déclenche un feu d’artifice. Et ils ont l’air d’apprécier, les petits gorets. Si aucun cochon ne touche la boule, elle disparaît.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce jeu est développé par l’Ecole d’Art d’Utrecht (HKU) et de l’Université de Wageningen.
 
Dans un futur proche, on pourrait peut-être voir les poules, les cochons, les bovins… s’amuser à des jeux vidéos dans leurs bâtiments d’élevage avec leurs éleveurs. Qui gagnerait le match ?
 
Source des images : www.playingwithpigs.nl (dossier téléchargez les images en haute résolution)
 
Pour continuer sur le thème du jeu et des animaux, voici un exemple assez comique où un Iguane joue avec un iPad. Et il est bon l’animal. Il fait mouche presque à tous les coups.
 
 
 

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *