1206-image1-fr1381833222.jpg

OVH

En 2012, OVH affiche 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Son ambition : " Nous voulons devenir le numéro un mondial de l’hébergement informatique ".
 
 
 
OVH, c’est une affaire de famille. Créé en 1999 à Roubaix par Octave Klaba, OVH est devenu le premier hébergeur Internet d’Europe.
 

Summit OVH

 
 
Mardi 8 octobre, lors du premier Summit d’OVH, qui a rassemblé 2 000 personnes, Octave Klaba annonce :

" Nous voulons devenir le numéro un mondial de l’hébergement informatique "
 
Avec un chiffre d’affaire de 200 millions, une croissance annuelle de 35 %, 700 000 clients, OVH se positionne à la troisième place derrière IBM et Amazon Web Service. Dans les prochaines années, OVH compte recruter un millier de personnes.  
 
Alexandre Morel, Directeur Marketing :
« Ceux qui pensent qu’OVH c’est juste de l’hébergement, vous avez bien fait de venir… vous risquez d’être secoués »
OVH proposera quatre services : Web, Dédié, Cloud et Téléphonie. 
 
Octave Klaba rappelle qu’OVH est une histoire de famille, mais surtout une équipe de passionnés :
« Ces mordus de technologies, qu’on appelle aussi les geeks, ce sont eux qui innovent. Et ils le font de manière très simple : si 5 ou 10 clients nous demandent de développer une fonctionnalité, nous pouvons espérer qu’il y ait 100, 1 000, voire 10 000 autres utilisateurs intéressés. Et quand un prospect comparera nos offres avec celles de nos concurrents, c’est peut-être cette fonctionnalité qui fera la différence. »
 
 
 

Sold Out pour les serveurs dédiés

Le succès d’OVH provoque une remise en question du turn-over des serveurs dédiés.
Depuis le mois d’août dernier, OVH a mis ses serveurs dédiés en mode « Sold out ». Au début de l’été, les nouvelles offres très attractives ont généré 30.000 commandes de serveurs en 6 semaines. Une demande équivalente à celle de l’année 2012. La production n’a pas pu suivre.
 
La cause : le turn-over trop dynamique. Chez OVH, il n’y a pas d’engagement. Les clients remplacent régulièrement leur ancien serveur par un nouveau. OVH revoit donc en profondeur ses offres de turn-over pour :
  • livrer rapidement les serveurs
  • proposer des offres très compétitives
  • mieux fidéliser le client à son serveur
 
 
Les commandes passées seront livrées. Pour ceux qui ont besoin d’un serveur dédié :
« En attendant, si vous avez de nouveaux projets qui vous obligent à louer de nouveaux serveurs, n’hésitez pas à nous contacter pour que l’on vous fasse un bon de commande à la main. Nous avons le stock de serveurs mais nous ne voulons pas le livrer pour continuer à faire du turn-over » : Octave Klaba
 
Sources :
 
> ovh.com : dossier de presse
> ovh.com : OVH Summit, une première pour un acteur IT français
> ovh.wxop.com : Le turnover sur les serveurs dedies
> developpez.com : OVH Summit 2013 : OVH multiplie les outils pour les développeurs

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *