1124-image1-fr1357205608.jpg

Mise à mort de l’anonymat sur Internet pour les internautes chinois

La Chine renforce la surveillance des internautes chinois. De nouvelles restrictions sont mises en place et de nouvelles mesures vont obliger les Internautes chinois à s’identifier avec leur vrai nom avant de se connecter à Internet. C’est la fin de l’anonymat.
 
En Chine, la censure est reine et la liberté d’expression n’est pas vraiment tolérée. Sur Internet, il était encore possible pour les internautes chinois de se ménager quelques espaces de liberté en créant plusieurs comptes pour se connecter, ou bien encore en utilisant des connexions VPN pour contourner la surveillance. Les dirigeants chinois y mettent fin et annonce sous couvert de la protection des internautes la fin de l’anonymat sur Internet.
 
L’agence de presse pro-gouvernementale Chine Nouvelle a annoncé le 28 décembre 2012 une nouvelle séries de mesures dont celle-ci.
 
 « La Chine adopte une nouvelle réglementation pour gérer les informations en ligne afin de protéger la vie privée… »
 
Et elle ajoute :
 
« Les fournisseurs d’accès demanderont aux utilisateurs de fournir des informations d’identité authentiques quand ils signeront les conditions générales d’utilisation pour accéder à Internet, à une ligne téléphonique fixe ou à un service de téléphonie mobile. »
 
Cela implique pour tous les internautes chinois de se connecter avec leur vraie identité pour naviguer sur Internet, pour poster un commentaire ou participer à un forum. Auparavant, lorsqu’un compte était censuré, il était possible d’en créer un nouveau. Avec ces nouvelles mesures, ce n’est plus possible. Beegeek titre d’ailleurs son article consacré à la fin de l’anonymat en Chine « La Grande Muraille Informatique sur Internet se renforce ».
 

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *