1128-image1-fr1358343858.jpg

Mega de Kim Dotcom arrive le 19 janvier

50 Go d’espace de stockage offerts à ses abonnés, six connexions simultanées pour chaque compte, fichiers cryptés contre les perquisitions des ayants droits ou d’Hadopi, c’est ce que promet la nouvelle plateforme Mega de Kim Dotcom.
 
 
Le 19 janvier 2013, c’est la date de lancement de la nouvelle plateforme Mega de Kim Dotcom. Suite à la fermeture de Megaupload le 20 janvier 2012, Kim Dotcom s’est jurer d’offrir un meilleur service, plus rapide, plus sûr, plus sécurisé. Chose dite, chose faite.
 
Pour contrer les ayants-droit, les fichiers déposés sur la plateforme Mega seront crypyés avec une clé unique de chiffrement. L’utilisateur recevra une clé unique qui lui permettra de diffuser l’adresse du fichier et la clé.
 
Kim Dotcom :
"Si les serveurs sont perquisitionnés ou piratés, cela ne donnera rien aux instigateurs."
"Tout ce qui est mis en ligne sur le site va demeurer fermé et privé sans la clé."
 
Pour éviter la perte des données, comme cela fut le cas lors de la fermeture de Megaupload, les fichiers seront stockés sur deux serveurs différents dans deux pays différents. À long terme, l’objectif est de dispatcher les données sur plusieurs serveurs dans plusieurs pays.
 
 
 
 
Les ayants-droits et les autorités gérant les droits d’auteur, comme Hadopi, ne vont pas se rejouir face aux subtilités de la nouvelle pateforme Mega, conçue pour contourner les règles juridiques.
Sachant que les clés ne seront pas stockés sur Mega, la plateforme ne pourra pas connaître la nature des contenus et ne sera donc pas responsable des contenus hébergés.
Le seul recours des ayants-droits sera de rendre illégal le cryptage des fichiers. Mais cet acte serait contraire au droit fondamental à la protection de la vie privée indiqué dans la charte des droits de l’homme de l’ONU.
 
 
Sources : wired.com ; lepoint.fr

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *