1367-image1-fr1429596035.jpg

Marché du m-commerce : 7 milliard d’euros en 2015

Les prévisions sont très optimistes pour le mobile-commerce. Les chiffres de RetailMeNot, le leader mondial de la réduction en ligne, parlent d’eux-mêmes. En 2012, les Français ont dépensé 2,6 milliards d’euros, en 2013 les ventes sont passées à 3,7 milliards et les prévisions pour 2015 sont de 7 millards d’euros, soit une augmentation prévue de plus de 90 %.
 
Le développement technologique du mobile et son fort taux d’équipement – 55 % des Français possèdent un smartphone en 2015 – donnent des ailes au m-mobile. Selon RetailMeNot, les dépenses réalisées avec les mobiles représenteront près de 20 % des dépenses en lignes.
 
La France, avec ses 7 milliards d’euros se place 3e en Europe où les dépenses représenteront en 2015 la somme de 45 milliards d’euros. Les Britanniques, quant à eux, devraient dépenser 17 milliards d’euros, soit 30 % de leurs achats en ligne.
 
Marc Lolivier, le délégué général de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) indique :
 
Sur notre CAC 40 du e-commerce, c’est-à-dire les marchands les plus importants du Web français, le mobile pèse pour plus de 20 % du chiffre d’affaires

 
Selon la Fevad, c’est l’achat de voyage et de transport qui marche le mieux. La mode et l’habillement, les produits et services culturels, l’informatique et la téléphonie sont aussi les grands gagnants des achats sur mobile.
 
Christophe Léon, directeur général de Pure Agency, agence spécialisée dans le m-commerce explique :
 
“Le transport et la réservation d’hôtellerie, en particulier en achat de dernière minute, marchent très bien. Chez Expedia ou Booking, 70 % des ventes de dernière minute se font sur mobile. Pour les ventes événementielles, où la mise en ligne des produits commence au petit matin, les acheteurs utilisent également massivement leur mobile. Vente-privée générerait plus de 30 % de ses ventes via ce canal”.

 
Pour Anne-Marie Schwab, Directrice Générale de RetailMeNot France, les consommateurs passent de plus en plus de temps connectés sur leurs mobiles, toujours plus performants. Les sites mobiles et les apps shopping sont de plus en plus optimisés pour améliorer l’expérience d’achat. Le m-commerce en 2015 devrait donc connaître une belle croissance.
 
« Aujourd’hui les consommateurs ne pensent plus dans les catégories online, offline ou mobile, ils veulent juste faire du shopping et trouver la meilleure offre. Le mobile, qui les accompagne partout, est la clé pour fournir une expérience d’achat fluide et véritablement omni-canal ».

 
 
Sources :
> www.lenouveleconomiste.fr/ – Le m-commerce explose, la preuve par les chiffres
> www.retailmenot.fr/ – Le marché du m-commerce français devrait doubler en 2015, passant de 3,7 à 7 milliards d’euros (+91%)

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *