798-image1-fr1308724480.jpg

L’Internet Fantôme des USA

L’administration Obama a lancé plusieurs projets pour contourner la censure des dictatures et faire entendre les voix des dissidents. Le dernier en date « Internet in a suit case » (Internet dans une valise).
 

Internet fantôme

Les révolutions arabes ont accéléré l’élan américain pour sauvegarder les libertés d’expression surtout depuis la coupure totale d’internet par l’ancien président d’Égypte Hosni Mubarak.
 
70 millions de dollars sont prévus en 2011 pour financer la création d’un « Internet Fantôme » dans des pays comme la Syrie, la Libye ou encore l’Iran qui cherche à créer un réseau internet national.
Les Etats-Unis utilisent le savoir faire des diplomates, des chercheurs en nouvelles technologies, des ingénieurs militaires, des dissidents et des pirates informatiques.
 
Déjà 50 millions de dollars ont été investi pour un grand projet militaire en Afghanistan : créer un réseau de téléphonie mobile indépendant en utilisant des tours comme relais sur des bases militaires protégées et contrer les coupures des talibans qui empêchent l’accès aux services officiels afghans.
 

Internet in a suit case

Le dernier projet de l’internet fantôme, un vrai attaché-case à la Q.
Elle comprend un ordinateur portable pour administrer le système, d’une petite antenne relais WI-FI avec amplification de signal, des disques externes, un logiciel pour le raccordement à ce réseau, des logiciels de cryptage pour garantir la confidentialité des données et d’autres composants tels que des câbles Ethernet.
 
 
 
 
La valise pourra passer discrètement les frontières et les éléments en kit seront facilement et rapidement assemblés pour créer un réseau « maillé » fantôme. Ces systèmes de téléphonie mobile parallèles permettront de diffuser les voix de protestations contre les régimes totalitaires.
 

Les USA protecteur de la liberté d’expression sur le web

La secrétaire d’État Hillary Rodham Clinton a déclaré par mail au New York Times : « Nous voyons de plus en plus de gens dans le monde qui utilisent Internet, des téléphones portables et d’autres technologies pour faire entendre leurs voix et protester contre l’injustice et chercher à réaliser leurs aspirations… Il y a une occasion historique d’effectuer un changement positif, un changement soutenu par l’Amérique… »
 

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *