restaurant-826738_1280

Le paiement en magasin via mobile est prêt, mais tarde à se démocratiser

Le paiement mobile en magasin commence à se développer et devrait se généraliser dans les années à venir. Mais le chemin à parcourir est long, car les utilisateurs potentiels ne sont pas encore tous prêts à utiliser leurs mobiles pour payer.

De nombreuses solutions de paiement permettant de payer avec son mobile dans les magasins physiques ont déjà été lancées avec Fivory du Crédit Mutuel CIC, Orange Cash d’Orange, Flash’N Pay d’Auchan, Apple Pay, Samsung Pay ou encore Paypal… Les partenariats entre les banques, les opérateurs mobiles et les réseaux sociaux vont continuer de se développer pour tenter d’imposer ce nouveau moyen de paiement dans les années à venir.

Même si les chiffres montrent une progression constante du paiement via son mobile, le chemin va être très long. Il faut se rappeler que l’acceptation et la généralisation de la carte bancaire comme moyen de paiement en magasin a mis 30 ans.

Les avantages du paiement mobile

> Il permet de fluidifier l’étape du paiement.

Le consommateur gagne du temps et c’est plus pratique et plus rapide pour payer.

Le commerçant peut y voir également plusieurs intérêts. Hormis le gain de temps, le commerçant peut mieux connaître son client, l’identifier et lui proposer des services personnalisés via l’application qui permet le paiement. Pay@table de PayPal, par exemple, permet au client identifié de régler au restaurant son menu sans attendre le serveur et l’addition (expérience menée en 2014 auprès de 30 restaurateurs de Nancy). La sécurité du système de paiement est importante pour le commerçant et un système de reconnaissance biométrique permet de limiter la fraude.

Ce qui freine l’utilisation du paiement mobile en magasin

> Les mobinautes ne sont pas encore prêts à franchir le pas du paiement mobile en magasin. Il n’en voit pas encore l’intérêt et préfèrent utiliser des moyens plus classiques.

Selon Olivier Chicheportiche, ZDNet.fr :

« Un sondage mené par OpinionWay et Tilder après l’annonce du lancement d’Orange Cash montre que 81 % des sondés n’ont pas l’intention d’utiliser le téléphone portable comme moyen de paiement. Parmi elles, 45 % se disent « pas du tout » prêtes à payer avec leur mobile et 36 % à se dire « plutôt pas » prêtes.

Seulement 19% des sondés se dits prêts à passer le cap, dont 6% être « tout à fait » prêts à l’utiliser. Une appétence assez maigre. »

> Il n’y a pas suffisamment de terminaux de paiement compatibles chez les commerçants

Seulement 20 % des commerçants sont équipés de terminaux de paiement compatibles avec ce mode de paiement. Le renouvellement des terminaux devrait améliorer le taux d’équipement compatible des commerçants. L’objectif du gouvernement est de le porter à 100 % en 2020.

> Certaines banques facturent à leurs clients le paiement mobile

Si l’on veut voir le paiement mobile s’imposer, les banques doivent jouer le jeu. Facturer des frais, directement ou indirectement sur ce type de paiement, n’est pas fait pour encourager son utilisation.

Comment se passe un paiement mobile en magasin ?

Si l’on prend l’exemple de Paypal pour illustrer un paiement mobile dans un restaurant, voilà comment s’opère le paiement entre le client et le restaurateur. Il s’agit de l’expérience menée en 2014 auprès de 30 restaurateurs de Nancy.

Paypal a créé une application Pay@Table, téléchargeable sur mobile. Cette application permet au client de régler sa facture d’un simple clic. Les utilisateurs du service peuvent trouver tous les restaurants à proximité acceptant Pay@Table grâce à la géolocalisation.

Pour les commerçants, des partenariats ont été mis en place par Paypal avec les systèmes de caisse afin de faciliter l’expérience et l’intégration du système de paiement.

 

Impression écran application Pay@Table
Impression d’écran : Google Play Paypal Mobile

 

Scénario 1 : Au moment de régler son addition, le client se dirige vers le comptoir et ouvre l’application Pay@Table sur son smartphone. Le client s’identifie et sélectionne le restaurant en question.

De son côté, le salarié du restaurant sélectionne sur sa « caisse enregistreuse » la table du client ainsi que le montant à payer. Un simple glissé du bouton de l’application par le client permet de faire apparaître sur la « caisse enregistreuse » sa photo. Le salarié du restaurant n’a plus qu’à vérifier qu’il s’agit de la bonne personne. En touchant la photo, le paiement est validé.

Scénario 2 : Le client ne souhaite pas payer en se rendant au comptoir du restaurant. Il préfère partir sans avoir à demander l’addition, ni payer par carte bancaire, ni en numéraire. Dans ce cas, c’est l’addition qui vient à lui. Le client, une fois rentré dans le restaurant qui accepte le paiement par mobile, va pouvoir s’installer à table, commander et profiter de ce moment. Le serveur, ou la serveuse apporte un numéro de commande que le client rentrera dans l’application Pay@Table pour régler la note.

Comme dans le premier scénario, le client lance l’application et s’identifie. Il choisit dans la liste le restaurant géolocalisé dans lequel il se trouve et entre son numéro de commande. Il ne lui reste plus qu’à valider le paiement. L’application permet même de laisser un pourboire.

Faire entrer dans les habitudes ce nouveau type de paiement

L’utilisation de la carte bancaire a bien mis 30 ans à s’imposer. Les habitudes ont la vie dure. Il est difficile de les faire changer, d’autant que les utilisateurs de mobiles ne sont pas encore prêts, même si les solutions existent.

Une bataille va se livrer parmi les sociétés et les géants du Web qui proposent le paiement par mobile. 90 % des ventes se font encore dans des commerces physiques. De quoi leur ouvrir l’appétit.

Le paiement mobile en magasin a de l’avenir et peut proposer une expérience utilisateur innovante. Encore faut-il que toutes les conditions soient réunies pour assurer son succès.

 

Sources :
> http://pro.clubic.com/ – PayPal déploie le paiement mobile en magasin à Nancy
> www.journaldunet.com/ – Paypal lance à Nancy son paiement mobile en magasin
> www.limonetik.com/blog/ – 2015, l’année du paiement mobile en magasin ?
> www.lesechos.fr/ – Le paiement mobile en magasin devrait prendre son envol
> http://business.lesechos.fr/– PayPal concrétise ses ambitions dans le paiement en magasin
> www.zdnet.fr/ – Paiement mobile NFC : les Français n’en veulent toujours pas
> www.latribune.fr/ – 2015, l’année du décollage du paiement mobile en magasin ?

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *