Smartphone et m-commerce

Le mobile, un canal d’achat en pleine croissance

Le m-commerce connaît une croissance exponentielle. Les boutiques en ligne ne doivent plus rester à la traine pour offrir une expérience digitale tournée vers le mobile qui leur permettra de capter davantage de clients et d’augmenter leurs ventes.

Selon LSA Conso, le mobile est devenu le canal préféré des acheteurs en 2015. Voici quelques chiffres qui peuvent donner à réfléchir :

  • le trafic vers les site-e-commerce via mobile a augmenté de 119 %, quand les tablettes ont apporté seulement 1 % de plus et les ordinateurs 19 %.
  • les commandes ont augmenté de 110 % sur les mobiles et sont en baisse de 1 % pour les tablettes et de 9 % pour les ordinateurs.

(source des chiffres LSA Commerce connecté à partir d’une étude analysant le comportement d’achat de plus de 400 millions d’acheteurs dans le monde chaque trimestre)

Quand on regarde ces chiffres, on voit que la marge de progression est impressionnante pour le m-commerce. L’un des enjeux du mobile pour demain, c’est aussi de développer davantage la relation et l’expérience client.

En dehors de l’évolution de l’expérience digitale orientée mobile et des stratégies de contenus sur mobiles, c’est aussi la stratégie du marketing et de la communication mobile qui va voir ses budgets évoluer fortement.

Autres chiffres intéressants donnés cette fois par Statista Market Outloock : le secteur qui génèrera le plus de vente en France, tout canal confondu, c’est celui de l’habillement et des chaussures. Le chiffre d’affaire généré par les ventes en ligne en France entre 2015 et 2020 devrait passer de 15 millions de dollars (13,7 millions d’euros) à plus de 25 millions de dollars (23 millions d’euros).

Sources :
> www.journaldunet.com/ – Quelle croissance pour l’e-commerce français d’ici 2020 ?
> www.lsa-conso.fr/ – 2016, année du commerce digital unifié : du “channel centric” au “customer centric”

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *