La sécurité des données, les entreprises restent négligentes

La sécurité des données, les entreprises restent négligentes

Les hackers peuvent entrer par la grande porte des entreprises pour se servir en données. Selon le Data Security Confidence Index de Gemalto 3,9 milliards de données ont été dérobées ou perdues depuis 2013.
Tumblr, LinkedIn, MySpace, Twitter, aujourd’hui, les réseaux sociaux sont une cible pour les pirates informatiques. Si les utilisateurs veulent récupérer leurs données et le contrôle de leur compte, ils doivent payer en bitcoins.

Les hôpitaux, les universités… ne sont pas épargnés par les chantages de données. Cette année un hôpital à Hollywood a payé 17 000 dollars en bitcoins et une université au Canada a versé 20 000 dollars.

Selon le Data Security Confidence Index de Gemalto de 2016, les entreprises ne sont pas assez rigoureuses sur la sécurité des données. Gemalto a enquêté auprès de 1 100 responsables IT dans le monde et dans divers secteurs.

  • 69 %  ne sont pas sûrs de leur système de protection des données lors d’une attaque informatique,
  • 66 % indiquent que les utilisateurs non autorisés peuvent accéder à leurs réseaux,
  • au cours des 12 derniers mois, un tiers des entreprises ont vu leurs données piratées.

Le vol de données a des conséquences commerciales, d’image et de confiance.

En lire plus sur : gemalto.com/data-security-confidence-index/

Sources :
gemalto.com : DSCI révèle grand écart entre la perception et la réalité de l’efficacité du périmètre de sécurité 
frenchweb.fr : 10 chiffres qui montrent que les entreprises ne protègent pas suffisamment leurs données

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *