860-image1-fr1316636437.jpg

Google Wallet opérationnel aux États-Unis

Google Wallet le paiement sans contact sur mobile de Google est désormais disponible aux États-Unis depuis le 19 septembre 2011.
 

Google Wallet

Au moment où se déroulait le salon NFC World Congress à Sophia Antipolis (Nice) du 19 au 21 septembre 2011, de l’autre côté de l’Atlantique, Google lance officiellement son Google Wallet.
 
Jusqu’alors les projets de porte-monnaie électronique sur mobile n”en étaient qu’au stade de l’expérimentation. Le lancement de Google Wallet risque d’accélérer le mouvement.
 
Annoncée en mai dernier, il n’est compatible pour le moment qu’avec le Smartphone Nexus S de Samsung, doté de la puce NFC.
Il permettra de faire ses achats chez les commerçants, de payer ses titres de transport, sa place de stationnement, des fleurs à sa douce...
Google Wallet propose en parallèle un bouquet de services : géolocalisation, bons de réductions via Google Offerts…
124 00 commerçants sont déjà convaincus.
 
Google s’est associé avec Mastercard, la banque Citigroup, l’opérateur Sprint Nextel, First Data spécialiste de la sécurité des informations transmises, les fournisseurs de solutions de paiement Ingenico leader mondial et VeriFone. Visa vient de rejoindre le projet.
 
 

Un marché alléchant

Avec Google Wallet, Google devance ses concurrents dans le domaine du paiement sans contact, un marché évalué à 1.000 milliards de dollars où chacun va tenter de s’imposer.
 
eBay commence déjà en portant plainte contre Google pour vol de secrets industriels. Deux anciens employés de PayPal, filiale d’eBay, Stephanie Tileniu et Osama Bedier ont rejoint le projet Google Wallet. eBay les accusent d’avoir divulguer leurs connaissances sur le projet de paiement mobile de PayPal .
 

Et la France ?

En mode expérimental. 9 projets pilotes sont lancés pour permettre aux consommateurs de payer via leur mobile des services liés aux stationnement, transports en commun, patrimoine, musées, médiathèques , etc…Les villes sélectionnées sont : Nice, Bordeaux, Caen, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.
 
Sources :

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *