709-image1-fr1299011926.jpg

Google veut un web de qualité

Google modifie l’algorithme de son moteur de recherche pour valoriser les sites aux contenus de qualité. Un grand nettoyage de printemps s’annonce.
 
Critiqué par des internautes sur la qualité de ses résultats de recherche, Google s’attaque aux contenus inconsistants. Désormais Il ne suffit plus d’être expert en référencement pour atteindre la première page de Google, il faudra publier des contenus pertinents.
« Cette mise à jour cherche à déclasser les sites de faible qualité (sites qui ont peu de valeur ajoutée pour les utilisateurs) qui copient le contenu d’autres sites Web ou des sites qui sont tout simplement inutiles ». (propos recueillis sur le blog de Google).
 
Google vise les "fermes de contenus". Experts en référencement, ces sites publient des pages et des pages de contenus pour récolter des revenus publicitaires. Ils apparaîssent dans les premiers résultats de Google et polluent les résultats des requêtes.
Actuellement le nouvel algorithme est en test aux Etats-Unis mais il devrait rapidement se déployer sur la toile.
 
En attendant Google propose une nouvelle option « Personnal blocklist » dans son navigateur Chrome. Les internautes peuvent signaler les sites dits « inutiles ».
"Les informations sur les sites bloqués sont transmises à Google, et nous étudierons les résultats de ces retours pour voir s’ils peuvent avoir un intérêt pour améliorer notre classement des résultats de recherche", explique Matt Cutts.
 
Sources :
 
Info en plus
Des dictateurs horrifiés par une certaine souris.
Campagne de pub de Ogilvy Francfort pour International Society for Human Rights (ISHR).
 
 
 
 
 
Source :
 
Les révolutions en Tunisie et en Egypte racontées en 100 tweets dans le mensuel Rue89 (sorti en kiosque, aujourd’hui 2 mars 2011)
Suivre l’actualité sur le Printemps arabe : site de Télérama 

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *