1151-image1-fr1365415265.jpg

Facebook Home

Le téléphone Facebook, beaucoup l’attendaient. Mais lors de la soirée du 4 avril 2013, Mark Zuckerberg présente non pas un téléphone mais Facebook Home une version d’Android spécial Facebook.
 
Mark Zuckerberg :
"Aujourd’hui, nous allons enfin parler de ce FacebookPhone. Nous ne construisons pas un téléphone, nous ne construisons pas un système d’exploitation. Nous construisons quelque chose de beaucoup plus profond.
 
Facebook Home va transformer votre téléphone sous Android en un incroyable mobile social. La mission de Facebook est de permettre à chacun de partager et de rendre le monde plus ouvert et connecté.
 
Nos téléphones sont aujourd’hui développés autour des applications et non des personnes. Nous voulons changer cela.
 
Si nous devions créer un mobile Facebook, nous ne pourrions nous adresser qu’à 2 % de nos utilisateurs. C’est pour cela que Facebook ne créera pas de nouveau téléphone, ni un nouveau système d’exploitation, mais utilisera Android de Google."
 
 
 
En activant le téléphone, Facebook Home s’affichera directement avec les informations liées au réseau social. Votre compte Facebook devient votre fond d’écran. Les photos postées, un fil d’actualité simplifié, le newsfeed seront accessibles dès la page d’accueil. Une nouvelle messagerie instantanée, Chat heads spécialement développée pour Facebook Home, gèrera vos messages et sms.
 
 
Mark Zuckerberg :
"L’écran d’accueil est vraiment l’âme de votre téléphone… et nous pensons qu’il devrait être profondément personnel et personnalisé."
 
 
 
 
Facebook Home est installé par défaut sur le HTC First et sera téléchargeable gratuitement sur Play Store dès le 12 avril 2013. Le HTC First sera décliné en quatre coloris et  coûtera 100$.
Les autres téléphones optimisés pour recevoir Facebook Home sont le Samsung Galaxy 3, le Samsung Galaxy S4 et le Samsung Note 2.
En France, il faudra patienter jusqu’à cet été.
 
 
 

 
 

Auteur : Hélène Guérin

Hélène Guérin
Rédactrice, j'aime m'amuser avec les mots. C'est sûrement dû à ma dyslexie. Pourquoi écrire pour le Web ? Je baigne dedans au quotidien (webdesigner - ergonome) alors je veille sur les dernières technologies.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *