carte bancaire

E-commerce : le taux d’abandon de paniers dans le collimateur du W3C

L’accès au mode de paiement n’est pas standardisé sur le Web. Le World Wide Web Consortium (W3C), organisme de standardisation du Web, s’y attaque via le projet HTML5Apps.

Le W3C travaille depuis plus de 2 ans sur un gros projet pour faciliter les paiements en ligne et réduire le taux d’abandon des paniers. En cause, des solutions de paiement qui ne sont pas standards sur le Web et sur les mobiles et un choix limité pour les internautes.

Cette standardisation des paiement en ligne, grâce notamment à la conception de nouvelles API (interface de programmation) permettra à l’utilisateur de choisir le moyen de paiement qui lui convient le mieux, carte de crédit, paiement mobile, tiers de confiance (PayPal, dépôt fiduciaire…), bitcoins…

Mark Horwedel, PDG de Merchant Advisory Group (MAG)

” C’est aujourd’hui un véritable défi pour les sites marchands de proposer de nouvelles options de paiement à l’utilisateur en raison des nombreuses solutions propriétaires et de la multitude d’API différentes… Ces API standards serviront également de socle pour de futurs moyens de paiement en ligne. »

Ce vaste chantier engagé par le W3C, a déjà abordé de nombreux points de blocage.

” Deux ans de travaux qui ont déjà permis d’accélérer le développement des technologies Web standards requises pour rendre les applications HTML5 compétitives avec les applications natives, en particulier dans les domaines des paiements sur le Web et des APIs riches du Web mobile. Avec en ligne de mire des paiements aussi faciles avec son PC, sa tablette ou son smartphone qu’avec sa carte bancaire.”

L’Union Européenne finance le travail effectué par le W3C par le biais du projet HTML5Apps.

Source :
> www.w3c.fr/ – Le W3C optimise le processus de “Check-out”, lors du paiement en ligne
> www.webtimemedias.com – HTML5Apps : vers la standardisation des paiements Web et mobile

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *