1378-image1-fr1431431838.jpg

E-commerce, conseils pour augmenter son taux de conversion

L’abandon de panier par les internautes est l’un des problèmes majeurs que rencontre régulièrement certains sites e-commerce qui n’ont pas bien optimisé le processus d’achat et le tunnel de conversion. Conséquence directe, le chiffre d’affaires escompté n’est pas au rendez-vous.
 
Pour tenter d’y voir plus clair, voici quelques conseils qui vous permettront d’améliorer sensiblement votre taux de conversion.
 
Ne forcez pas les clients potentiels à créer un compte spécifique
Moins les procédures de commande sont compliquées et plus le taux de conversion augmente. Profitez de la possibilité qu’offre Facebook connect. Les utilisateurs pourront créer leur compte sur votre boutique en ligne avec leur compte Facebook. Les clients potentiels sont de plus en plus réticents à créer de nouveaux comptes.
 
Proposez la commande en mode invité
Cette solution est intéressante à plus d’un titre. Cela permet de tester un site pour passer commande sans avoir à créer de compte lors du passage de la première commande. Elle rassure aussi les clients potentiels, qui reviendront sûrement s’ils ne sont pas déçus. Rien ne vous empêche ensuite de proposer la création d’un compte client en faisant valoir les avantages qui y sont associés.
 
Ne surchargez pas les formulaires de création de compte
Toutes les informations ne sont pas utiles. Pour l’achat d’un produit numérique, via un téléchargement, pas la peine de demander ni l’âge, ni l’adresse postale… seul le courriel est important. Vous pourrez obtenir les informations complémentaires une fois l’internaute devenu client. Si un numéro de téléphone peut servir au livreur, en revanche pourquoi indiquer une date de naissance. Si cette information est demandée, justifiez-la alors en indiquant que vos clients recevront un cadeau surprise le jour de leur anniversaire.
 
N’empêchez pas le client de naviguer après l’ajout d’un article dans le panier
Lorsqu’un client commande, il peut potentiellement commander plusieurs produits et doit pouvoir facilement continuer ses achats. S’il doit fermer son panier, retourner sur la page d’accueil, reprendre ensuite sa navigation, considérez qu’il n’ira pas plus loin. Vous pouvez par exemple faire afficher le récapitulatif du panier dans la page produit et celui-ci disparaît lorsque l’internaute continue sa navigation. Son panier s’affichera à nouveau quand il en aura besoin.
 
Rassurez les clients avant le paiement
L’étape de validation du paiement est une étape difficile à franchir. Les témoignages de clients satisfaits, sur la page de paiement, est un bon encouragement et aide à franchir le pas. Par contre, évitez les témoignages bidons.
 
Le paiement doit être simple et facile
Seuls certains éléments sont indispensables comme : le nom du client, son numéro de carte bancaire, sa date d’expiration et le cryptogramme de la carte. Faites des formulaires simples. Les autres informations sont superflues et pourraient faire fuir l’internaute.
 
N’oubliez pas la fonction d’enregistrement du panier
Parfois, les internautes ont besoin de temps pour se décider. Ils finalisent leurs commandes plus tard. En favorisant cette pratique, ils reviendront sur votre site, mais dans ce cas, une adresse mail est bien utile pour tenter une relance si la commande n’a pas été finalisée. Dans ce cas, rappelez que le panier est toujours en attente et proposez un code de réduction, des frais de port réduits, voire gratuits à partir d’un certain montant d’achat…
 
 
 
 
Rappelez-vous que vendre sur internet réserve toujours des surprises. Mais en mettant toutes les chances de votre côté et en optimisant le tunnel de conversion, vous verrez sûrement vos ventes augmenter. Alors, n’hésitez pas à tester ces différentes solutions.
 
 
Source :
> www.webmarketing-com.com/ – 8 éléments à tester pour augmenter les taux de conversion de votre tunnel d’achat ecommerce
> http://blog.idealo.fr/ – Tunnel de conversion : 6 pratiques à adopter

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *