524-image1-fr1269410315.jpg

Censure en chine : Google redirige vers Hong Kong

Google.cn redirige les internautes chinois vers Hong Kong depuis lundi pour contourner "légalement" la censure chinoise.
 
Les tensions entre Google et le gouvernement chinois ne sont pas retombées depuis que Google a affirmé avoir été la cible d’attaque informatique visant des comptes Gmail de militants chinois. La Chine demandant à Google de se plier à la censure informatique, le moteur de recherche avait alors menacé de quitter la Chine.
 
Depuis lundi les internautes chinois sont redirigés vers google.com.hk, la version hongkongaise du moteur de recherche. Une solution pour Google de contourner la censure. Le gouvernement chinois a aussitôt réagi. " Google a violé sa promesse écrite faite en entrant sur le marché chinois en arrêtant de filtrer son service de recherche et en insinuant que la Chine est derrière les attaques informatiques ". Tels sont les propos de responsables chinois rapportés par l’Agence Chine nouvelle, sur www.generation-nt.com.
 
La censure sur les requêtes sensibles liées au Tibet, aux droits de l’homme, aux évènements de Tian’anmen est bien réelle car la chine exerce toujours sa censure en dépit de la redirection vers Hong Kong. Des services comme Youtube ou Twitter sont également toujours inaccessibles, même si un nombre important d’internautes chinois disposent de moyens techniques pour contourner la censure.
 
Dans les faits, Google n’a pas levé la censure sur son moteur en Chine. La redirection vers Hong Kong n’est qu’un tour de passe passe. Mais bon nombre de militants chinois approuve le geste de Google qui permet de remettre en lumière les problèmes de censure en Chine.
 

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *