1319-image1-fr1415225231.jpg

Abandon de panier : un fléau pour les e-commerçants !

En 2013, le e-commerce a généré 51,1 milliards d’euros de recette pour 600 millions de transactions. Il pourrait en afficher bien plus si 7 visiteurs sur 10 n’abandonnaient leurs achats en cours de route, dont certains au moment même du paiement. Qu’est-ce qui fait donc si peur aux visiteurs pour qu’ils laissent leurs caddys dans les rayons de la boutique en ligne. La réponse est dans l’infographie réalisée par Kamel Lefata pour le blog IkConseil.com
 
7 visiteurs sur 10 abandonnent leurs achats en cours de route et c’est le secteur du tourisme qui en souffre le plus. Les tours opérateurs atteignent un record avec 96,7 % d’abandons.
 
Quelles sont les 8 raisons majeures des abandons de paniers par les internautes  ?
  • 59 % des abandons sont liés au moyen de paiement proposés.
  • 46 % concernent des frais de livraisons trop élevés.
  • 41 % pour les coûts supplémentaires lors du paiement.
  • 24 % sont liés aux délais de livraison mal indiqués.
  • 23 % pour l’obligation de créer un compte pour commander.
  • 22 % concernent la sécurité des données.
  • 10 % pour un processus de commande trop long.
  • 8 % enfin, pour l’absence de coordonnées de contact.
 
Les solutions existent pourtant. L’infographie en liste 6
  • Offrir la livraison à partir d’un certain montant.
  • Informer les visiteurs sur les frais supplémentaires dès le début.
  • Proposer l’option « Invité » pour éviter la création d’un compte.
  • Afficher très clairement les coordonnées et les contacts.
  • Proposer des moyens de paiement alternatifs.
  • Afficher les certifications labels de sécurité.
 
En apportant des solutions concrètes aux éléments bloquants, les boutiques en ligne pourraient voir le taux d’abandon de paniers régresser et constater l’augmentation du taux de conversion.
 
 
 
 
Source de l’infographie : http://blog.lkconseil.com – Abandon de panier – copyright: blog.lkconseil.com

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *