455-image1-fr1258412367.jpg

45.923 euros de facture pour un forfait illimité de 95 euros H.T !!!

Le téléphone portable coûte cher de nos jours… Très cher. L’appellation illimitée, ce n’est pas pour le forfait, c’est pour la facture.
 
Eric Gernez, un habitant d’une localité, près de Valenciennes a eu la douloureuse surprise de recevoir une facture de 45 923,61 euros couvrant la période du 3 au 31 août dernier pour un forfait illimité de 95 euros hors taxes avec une clé 3G pour l’internet et la téléphonie fixe. A ce prix là je me demande si ce n’est pas le prix du SMS qui est à 95 euros hors taxe.
 
Il a rit jaune, disons Orange quand il a vu le montant exorbitant mentionnée sur la facture. Le forfait, c’est chez Orange qu’il l’a pris, et il n’a pas lu les petites lignes, ni les mentions avec asterisk. Il a eu tord Eric Gernez. Il a pensé que ce forfait à 95 euros H.T. lui permettait de téléphoner ou de surfer sur Internet avec son téléphone portable 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Il n’avait droit qu’à un volume de données téléchargées limité à 1 Go par mois.
 
Il ne savait pas non plus qu’en habitant près de la frontière belge, la consommation data, selon Orange pouvaient passer comme ils disent en mode roaming, qu’il avait basculé sur le réseau belge et que le prix de la consommation était beaucoup plus élevée. Il ne l’a pas vu dans son contrat le mode « roaming » Eric Gernez. Comme moi, il ne sait sûrement pas ce que c’est. Il faudra que j’aille voir sur Internet.
 
Orange examine actuellement ce dossier avec attention et pense proposer une solution à Eric Gernez. Un échéancier de 40 ans lui permettrait d’étaler sa dette. J’ai fait le calcul pour voir. 40 ans, ça fait 480 mois. Si on divise 45.923 euros par 480 mois, ça fait… je vous le donne en plein dans le mille … exactement 95 euros par mois. Je vous épargne les centimes. On en revient donc au forfait initial.
 
La morale de cette histoire vraie, c’est qu’Eric Gernez a bien souscrit un contrat illimité mais dans le temps. Et l’autre morale, c’est que les opérateurs téléphoniques n’en ont pas.
 
Pour en savoir plus, vous tapez sur Google : facture de 45.000 euros et vous trouverez plein d’infos sur la grosse mésaventure d’Eric Gernez. Ils en ont même parlé à la télé.

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *